Retour accueil LANO
  Actualités
  Glossaire
  FAQ
  Plan de site
  Contact
   Histoire du laboratoire
   Espace adhérents
   Analyses
   Foliaires
   Terres
   Fourrages et Aliments
   Eaux
   Lisiers, Boues, etc
   Reliquats d'azote
   Prélèvements
   Assurance qualité
   Actualités

Recherche :
Laboratoire d'analyse

 Reliquats d'azote

La méthode de calcul du bilan prévisionnel azote permet d’ajuster les apports de fumure azotée minérale aux besoins de la plante en prenant en compte les fournitures du sol en cours de culture, les apports organiques et la quantité d’azote minéral présente dans le sol au moment de l’ouverture du bilan. Sa mise en œuvre impose la mesure de l’azote minéral au minimum de son cycle dans le sol, c'est-à-dire en hiver (de mi-janvier à fin février, sauf cas particuliers), correspondant à une période de stabilité, avant la reprise de la minéralisation déclenchée par les remontées de température du sol. Cette analyse particulière, réalisée sur un profil de sol (2 à 3 niveaux de 30 cm d’épaisseur chacun, suivant le type de sol et de culture), est appelée « mesure des reliquats azote de sortie d’hiver ».

La quantité d’azote minéral mesurée à l’analyse est intégrée dans le calcul du bilan prévisionnel. Les autres postes du bilan sont modélisés, suivant les nombreuses références disponibles et régulièrement mises à jour. Au final, le bilan fournit une prévision de l’apport complémentaire nécessaire, sous forme d’engrais azotés minéraux de synthèse.

Pourquoi mesurer les reliquats azote et calculer ses bilans azote ?

La mise en œuvre de ces techniques reste la méthode la plus fiable pour optimiser les rendements agronomiques et économiques de vos cultures.

Elles permettent d’atteindre un optimum :

agronomique : la juste dose au meilleur moment, pour un rendement maximum
économique : la meilleure efficacité pour un coût minimum
qualitatif : la réponse à un cahier des charges encadré sur certaines cultures (orges de brasserie, betteraves, blés améliorants, blés durs, pommes de terre à chair ferme…°
environnementale : la juste dose au meilleur moment, pour limiter tout risque de pertes de nitrates vers les nappes souterraines ou les rivières

Rappelons les effets d’une fertilisation azotée non raisonnée :

un excès d’azote entraîne : développement de maladie, verse, échaudage, risques de carence induite en soufre, excès de taux de protéines, pollution des ressources en eau…et trou dans le portefeuille
un manque d’azote entraîne : pertes de rendement, sensibilité aux accidents culturaux, baisse du taux de protéines…

Maîtriser et optimiser ses coûts renforce par la même occasion l’image d’une agriculture responsable et consciente des enjeux environnementaux face aux doutes et attaques des nos concitoyens urbains et rurbains.

Comment mesurer les reliquats azotés ?

La terre fraîche est mise en contact avec de l’eau additionnée de chlorure de potassium (KCl). Après agitation, l’extrait est dosé en spectrophotocolorimétrie automatique. Les résultats sont exprimés en kg/ha d’azote nitrique et ammoniacal (N-NO3 et N-NH4).

Attention au questionnaire agronomique !

La précision du calcul des différents postes du bilan azote dépend directement de la précision des informations fournies sur le questionnaire agronomique spécifique. Toutes les informations demandées nous sont nécessaires. En cas d’absence de certaines informations (espèce, précédent cultural, type de sol…), le calcul est impossible. Soyez complets et précis !

 

 Voir les prélèvements mécanisés

 

ANALYSES DE TERRES SUIVANTS MENUS COURANTS
ANALYSES DE RELIQUATS AZOTES

 

TYPE DE MENU
ANALYTIQUE

CODE MENU
LABO

DETERMINATIONS
REALISEES

METHODE

PROFIL DE RELIQUATS AZOTE
2 A 3 NIVEAUX °°

 

S13

Humidité pondérale à 105°C

**NF ISO 11465

N-NO3 et N-NH4 après extraction au KCl(Résultats en kg N-NO3 et kg N-NH4/ha)

Selon NF ISO 14256-2
et BIPEA 163-004

Interprétation et calcul plan de fumure azotée suivant méthode des bilans

Selon méthode CORPEN-COMIFER N

** Déterminations faisant l’objet de l’Agrément du laboratoire LANO par le Ministère de l'Agriculture

°°2 NIVEAUX ð pour pommes de terre, oignons, lin, épinards et sols moyennement profonds
   3 NIVEAUX ð nécessaire pour toutes autres cultures en sols de profondeur > 60 cm
   (Les reliquats sur un seul niveau doivent être réservés à l’expérimentation)

            v PRELEVEMENT/CONDITIONNEMENT : VOIR PAGES SPECIFIQUE
                 
v PRELEVEMENT MECANISES PAR NOS SOINS : NOUS CONTACTER
                  v  TERRE REQUISE : 500 grammes MINIMUM, PAR NIVEAU

DELAI LABORATOIRE : 5 A 7 JOURS OUVRES, A RECEPTION LABO

 
LA SACHERIE SPECIFIQUE EST FOURNIE PAR LE LABORATOIRE.
LES ECHANTILLONS DOIVENT ETRE CONGELES SI LE DELAI D’ATTENTE AVANT TRANSFERT AU LABORATOIRE EST SUPERIEUR A 24H.
 
lano
laboratoire d'analyse